Rue du Cendrier 12-14

1201 Genève, Suisse

+41 (0) 76 214 97 23
+41 (0) 22 533 02 80

info@insardinia.ch

Comparer les biens

Déménager à l’étranger, mille raisons pour profiter de sa retraite

Déménager à l’étranger, mille raisons pour profiter de sa retraite

Au terme de sa vie active, on se demande souvent comment faire pour profiter de la période où l’on se sent encore en bonne santé et où l’on ne doit plus travailler. Après une carrière longue et intense, on espère trouver un style de vie optimal pour préserver sa santé. Les raisons pour lesquelles, à un moment donné, on préfère s’installer durablement dans un autre pays peuvent être nombreuses et ne sont pas toujours celles auxquelles on s’attend.

Qui aurait pu imaginer, il y a quelques années, que l’une des raisons principales pour laquelle un retraité déménage à l’étranger, surtout les retraités italiens, était la pression fiscale ? Dans d’autres pays, le choix des retraités est lié au climat en particulier. En y regardant de plus près, il existe vraiment de multiples raisons et nous aborderons les principales dans cet article.

Ce qui est certain, c’est que changer de vie et s’installer à l’étranger, est devenu un choix touchant tous les âges et tous les pays. La tendance actuelle concerne surtout les retraités préférant quitter leur propre pays pour s’installer dans un endroit différent, davantage adapté leurs attentes.

La principale raison pour partir vivre à l’étranger est la nécessité de réaliser le rêve de toute une vie. Comme dit précédemment, dans certains cas il s’agit d’une décision liée au coût de la vie, dans d’autres cas c’est pour rejoindre de la famille vivant déjà à l’étranger. Enfin la santé, liée au besoin de vivre dans des endroits chauds et près de la mer, est une autre raison. Il suffit de penser que rien qu’au Portugal, en 10 ans, se sont installés 4 millions de retraités provenant de toute l’Europe, ainsi que du Brésil.

Il existe de nombreuses destinations prisées. En Italie, on trouve la Sardaigne pour accueillir les retraités provenant de l’Italie elle-même ou de l’Europe du Centre et du Nord, mais aussi de la Suisse voisine.

En Europe, ledit Portugal ou les Canaries sont largement les préférés. Le regroupement familial advient tout particulièrement pour l’Amérique méridionale et l’Amérique septentrionale.

Pensionati che vivono all'estero

Un phénomène qui tend à s’élargir toujours plus

Le phénomène de l’exode du pays d’origine a commencé au début des années 2000 et s’est amplifié d’année en année. Prendre sa retraite à l’étranger est une décision découlant d’une planification minutieuse rendue possible soit grâce aux informations reçues de la part de proches, soit grâce aux sites internet mettant en avant la facilité des démarches nécessaires pour changer de pays et déménager à l’étranger.

Par rapport à de nombreux pays européens, il existe d’autres destinations offrant un coût de la vie plus abordable et un traitement fiscal avantageux Cette dernière tendance s’est beaucoup développée et certaines administrations d’Etat ont étudié ces avantages particuliers afin d’attirer explicitement les retraités d’Europe 

C’est le Portugal qui a pensé à une forme particulière d’avantages qui consiste à ne pas taxer les citoyens retraités provenant de pays Européens, pendant 10 ans. De plus, par le biais d’accords bilatéraux, les bénéficiaires d’une pension de retraite dans un pays étranger, profitent également d’un traitement de faveur de la part de leur pays d’origine en ce qui concerne la contribution à leur propre pension de retraite.

Une donnée peut mieux expliquer ce phénomène si l’on se concentre par exemple sur l’Italie. Quelques 373 000 retraités italiens ont bénéficié de leur pension de retraite à l’étranger et 82 % de ces derniers sont des citoyens italiens. Ils ont donc volontairement déménagé à l’étranger. Pour les retraités italiens installés à l’étranger, il faut préciser que plus de la moitié se trouvent en Europe.

Il ne faut pas confondre le phénomène de la retraite à l’étranger avec le thème de l’émigration qui a des racines anciennes. Certains pays, parmi lesquels l’Italie, ont connu un mouvement considérable de population déménageant à l’étranger pour des raisons exclusivement professionnelles. Les destinations de l’émigration d’hier mais également d’aujourd’hui, surtout pour les jeunes, sont différentes des destinations populaires que les retraités choisissent pour des raisons radicalement opposées.

Traditionnellement, un pays propice pour un retraité est chaud et proche de la mer. Cela ne signifie pas qu’on ne puisse pas choisir une autre destination d’Europe de l’Est en raison du coût de la vie très bas, nettement plus avantageux.

Certains retraités européens peuvent se permettre de s’installer dans bon nombre de pays, quel que soit le coût de la vie. En ce moment, la Thaïlande est considérée comme une destination très populaire auprès des retraités de toute l’Europe, recherchant la chaleur et une vie au contact des beautés naturelles. Il fût un temps, la Thaïlande était également un paradis pour le coût de la vie très bas. Ce n’est plus le cas depuis quelques années.

En Europe, le plaisir de vivre près de la mer se trouve en Sardaigne où les retraités, surtout de l’Italie du Nord et de l’Europe du Nord, s’installent plusieurs mois par an. Le phénomène provenant de la Suisse, montrant un intérêt croissant pour déménager, est relativement récent.

Les critères de base principaux pour choisir de déménager à l’étranger.

Chaque retraité qui décide de profiter de sa retraite à l’étranger, le fait selon une série de critères qu’il définit pour sélectionner le pays où il compte s’installer. Le premier critère qui le motive est l’envie de se rendre dans un pays disposé à lui offrir davantage de possibilités. Il ne s’agit pas de possibilités au sens social, mais de possibilités de vivre mieux par rapport à ce que son pays d’origine pouvait lui offrir.

Selon toute vraisemblance, le retraité s’informe sur les soi-disant lieux chauds, c’est-à-dire ceux qui permettent de vivre un long et beau printemps. Ce genre de retraités habite en Europe Centrale ou en Europe du Nord, espérant et rêvant de vivre dans un endroit au climat plus doux. L’Espagne, l’Italie, la France et le Portugal sont les destinations favorites.

L’exonération fiscale de la pension de retraite et le coût de la vie constituent un autre critère. Celui-ci est étroitement lié au pays de provenance du retraité. Il est clair qu’un retraité suisse dispose d’un large éventail de choix, contrairement par exemple à un retraité italien. Ce critère de sélection explique aussi pourquoi dans certains pays, il existe de petites communautés de retraités se rapportant à des nations spécifiques.

Un autre critère de choix est lié à la santé. On privilégie ainsi les endroits permettant d’améliorer sa qualité de vie à l’issue de certaines pathologies comme les névralgies osseuses.

Paesaggi da ammirare all'estero

Se renseigner au préalable auprès d’agences et de portails web

Pour pouvoir déménager, il est nécessaire de bien connaitre les lois locales en matière de fiscalité et de résidence. Dans chaque pays, des bureaux sont mis en place justement pour informer les personnes souhaitant déménager à l’étranger. Souvent, il s’agit de portails web comme par exemple en Suisse. Ce portail web, mis à disposition des Suisses à l’étranger fournit toutes les informations nécessaires aux Suisses se trouvant à l’étranger et aussi à ceux souhaitant rentrer au pays.

Parmi les critères décisifs déjà abordés, on ne cite jamais assez celui de la sécurité. A priori, les retraités de toute l’Europe ont tendance à éliminer les endroits où leur sécurité n’est pas garantie. Pour cette raison, on ne prendra pas en considération les lieux où les retraités ne s’installent pas, malgré un coût de la vie très bas et une qualité de vie très élevée. Un pays qui décide de mettre en œuvre une politique visant à attirer les retraités européens doit s’appuyer sur une politique concernant sécurité.

Un autre critère décisif repose sur la langue du pays où l’on souhaite emménager. Les retraités de la zone méditerranéenne ont tendance à préférer les pays où la langue est la plus compréhensible pour eux, généralement l’Italie, la France, le Portugal et l’Espagne. En revanche, les retraités de l’Europe du Nord ne se fixent pas ces limites, étant habitués à utiliser l’anglais où qu’ils aillent.

Un autre phénomène concernant les agences proposant leur aide sur place se diffuse. Les retraités qui souhaitent déménager peuvent éliminer un certain nombre d’obstacles liés aux renseignements nécessaires grâce à l’aide substantielle de leurs concitoyens qui en ont fait un vrai métier.

Un phénomène alarmant à certains égards

En Italie, le phénomène des retraités qui s’en vont à l’étranger se diffuse et devient alarmant au point que le fisc italien a entrepris une vaste campagne de contrôles.

On ne peut nier qu’une partie des retraités se dirige vers l’étranger à cause de la pression fiscale élevée qui pèse non seulement sur le revenu perçu, mais également sur les dépenses quotidiennes en général.

En résumé, la pression fiscale, le climat et la pollution, le sentiment de sécurité, la recherche d’un endroit plus accueillant, les regroupements familiaux et d’autres motifs mineurs pèsent dans la balance au moment de la sélection et ont créé un phénomène nouveau, propre à ce début de millénaire.

Le rôle des nouvelles technologies dans la diffusion du phénomène des retraités à l’étranger

Dans un certain sens, la diffusion des informations et la facilité dans les communications, ont grandement favorisé la divulgation de ce phénomène. Auparavant cela était considéré comme un pari fou, ou encore un choix aventureux. Aujourd’hui il est possible de connaître à l’avance et de façon détaillée ce qui nous attend. Les réseaux sociaux et internet sont à l’origine de ce phénomène.

Jusqu’à récemment, ce sont les jeunes qui tentaient leur chance à l’étranger. La multiplication des possibilités d’études à l’étranger a créé des bases pour éliminer les barrières notamment les barrières culturelles qui empêchaient les citoyens de se déplacer en Europe. Le phénomène touche désormais les grands-parents qui sont souvent suivis par leurs enfants et petits-enfants, en quête eux aussi d’un avenir meilleur.

img

insardinia.ch

    <span class="meta-nav">←</span> Anciens articles

    Retraité en Sardaigne : Avez-vous déjà pensé à cela ?

    Retraité en Sardaigne Après une vie de travail, passée dans une grande ville caractérisée...

    Continuer la lecture

    Les pays où déménager en tant que retraités

    Désormais, les retraités qui s’informent pour trouver une solution au besoin de vivre de façon...

    Continuer la lecture

    Je change de vie, je vais vivre en Sardaigne

    Pour une raison ou pour une autre, dans la vie arrive un moment où l’on pense à changer de...

    Continuer la lecture