Comparer les biens

Maisons à 1 euro en Sardaigne:Ce que vous devez savoir pour en demander une

Maisons à 1 euro en Sardaigne:Ce que vous devez savoir pour en demander une

Bonne nouvelle:l’achat de votre nouvelle maison en Sardaigne pourrait vous coûter seulement 1 euro


Qui vendrait sa propre maisons à 1 euro ?Posséder une maison, en plus d’être une des aspirations majeures à la base de la culture Italienne, représente également un coût. Les propriétaires de biens immobiliers le savent bien. Surtout s’il s’agit de payer pour un bien ancien et inutilisé.

Lisez également Retraite en Italie :Tax et impôts au 7% pour les retraités étrangers

Les biens immobiliers délabrés qui pèsent sur le portefeuille des malheureux propriétaires ou des communes, sont plus de 6 000 en Italie. Ces bâtiments constituent en fait un coût pour chacun des sujets, qui ont plus d’une raison de vouloir s’en débarrasser.Que faire quand, peut-être par héritage, on se retrouve en possession d’un bien immobilier délabré dans un petit village isolé loin de sa propre maison et de son lieu de travail ?

Et si le bien immobilier est une propriété de la municipalité, cela n’a aucun sens de le laisser en vente inutilement, ou pire encore de devoir payer des taxes sur celui-ci.Si l’on ajoute ce problème d’ordre économique à celui du dépeuplement qui touche les communes où sont situées ces propriétés, il est simple de comprendre le but du projet « maisons à 1 euro»

Voyons plus clair et plus en détails de quoi il s’agit.Dans aucun des cas ci-dessus, la vente des propriétés ne semble être une solution viable. En effet, personne ne voudrait acheter au prix du m² du marché, une maison délabrée dans un petit village qui se dépeuple. Le profit y serait ensuite certainement bien maigre.

comprare case a 1 euro sardegna

Offrir une maison n’est quasiment jamais une bonne idée, mais comme vous l’immaginez, dans ce cas spécifique, l’idée de payer des taxes sur un bien immobilier inutilisé ne peut que pousser le propriétaire de la « maison » (lisez plutôt bâtiment delabré sans aucune valeur économique) vers cette solution très pratique lui permettant de s’en debarasser.

Et voici que rentre en jeu la municipalité : sujet prêt à acheter le bien immobilier libérant le propriétaire de ce lourd poids fiscal avec l’objectif de le mettre à disposition de tous ceux qui souhaitent le reconstruire, y habiter et en prendre soin.

Pourquoi acheter des maisons à 1 euro

Pour quelles raisons certaines personnes devraient-elles s’intéresser à l’achat de bâtiments délabrés dans des villages isolés ?Le cadre dans lequel est proposé le projet “maisons à 1 Euros”, vise à atteindre plusieurs objectifs sociaux importants.Voici les deux principales finalités du projet :

Aider les jeunes qui ont du mal à obtenir un prêt immobilier à en obtenir un afin de rénover –souvent reconstruire- les locaux achetés (au prix symbolique de un euro)

Lutter contre le dépeuplement et l’abandon des bourgs et des petits villages rencontrant cette problématique.

Où est-il possible d’acheter des maisons à 1 euro ?

Contrairement à ce que l’on peut croire, le projet « maisons à 1 euros » est largement diffusé dans diverses régions d’Italie, comprenant des zones de la Toscane à la Sardaigne.

Voici un court résumé des communes et des régions impliquées dans cette initiative:

Campanie: Avellino et Zungoli.
• Sicile: Gangi, Palerme, Regalbuto, Enna, Salemi, Trapani, Mussomeli la Caltanissetta
• Latium; Patrica et Frosinone
• Toscane: Montieri, Grosseto, Lucca et Vergemoli
• Sardaigne: Nulvi et Ollolai
• Piémont: Carrega ligure et Alessandria
• Abruzzes: Lecce nei Mari et Aquila

Les villes et les régions présentées sont nombreuses et dans certains cas, comme pour la Sardaigne, il s’agit de bourgs historiques avec un passé et un présent qui sont les protagonistes dans le classement des plus belles villes Italiennes.

Le projet maisons à 1 euro:La solution contre le dépeuplement de certaines villes en Sardaigne

En Sardaigne, on trouve de nombreux villages pittoresques et appréciés du monde entier. Ce n’est pas par hasard que la Sardaigne est souvent désignée comme une des destinations les plus prisées Malgré cela, certaines d’entre elles sont sujettes au dépeuplement.La cause est la forte baisse de la natalité combinée avec le phénomène bien connu du chômage.

Dans ces conditions, les communes cherchent à enrayer le plus possible le phénomène de dépeuplement par des initiatives visant à améliorer et à valoriser le patrimoine des villes.De telles actions ont attiré au cours des années de nombreux touristes, au point qu’entre l’année 2011 et 2015, on a enregistré une augmentation de plus de 7 000 résidents étrangers.

Avec l’objectif de repeupler et restructurer les centres historiques, en résolvant le problème du dépeuplement, on a constaté un fort engouement pour le programme “Maisons à 1 euro”.Les communes en Sardaigne qui sont impliquées dans cette initiative sont Nulvi, dans la province de Sassari et Ollolai dans la province de Nuoro.

Maisons à 1 euro en Sardaigne:le rêve de chaque touriste

Provenant de toute l’Europe, mais surtout des Pays-Bas et de la Suisse, les touristes qui ont repérés les maisons à 1 euro des petits villages de Sardaigne sont attirés principalement par la tranquillité et par les rythmes lents, pas du tout frénétiques, que ces endroits peuvent offrir.

La proximité de la mer – en particulier pour ceux qui se tournent vers la Sardaigne pour passer leurs vacances – est un paramètre à ne pas sous-estimer et l’île offre aussi aux touristes intéressés un incroyable patrimoine historique et culturel.

En plus de ses plages fantastiques, on peut trouver parmi ses attraits les antiques Nuraghes, les Tombes des Géants et les Domus de Janas (maisons de fées)

Il est impossible de quitter l’île sans avoir admirer le site archéologique Su Nuraxi à Barumini, patrimoine de l’Unesco ou la basilique de San Gavino à Porto Torres, la plus grande et plus ancienne église romane de l’île.

Le projet “maisons à un euro” vise à garantir le plein accès à toutes ces beautés historiques. Opportunité saisie à pleine main par de nombreux citoyens étrangers qui ont souhaité adhérer à cette initiative.

Nombreux sont ceux qui voient d’un bon œil l’idée de quitter le chaos des grandes villes pour aller vivre en Sardaigne.

La plupart de ces personnes viennent de grandes villes très agitées et frénétiques, où le rythme lent et le silence des petits villages sont considérés comme le paradis. Le coût de la vie est très bas et la possibilité d’acheter une maison au prix symbolique d’un euro rend le tout encore plus avantageux.

La Sardaigne, en outre, est une destination parfaite pour ceux qui sont déjà à la retraite tout comme pour ceux qui souhaitent monter une entreprise.

Habiter dans l’île des centenaires grâce au projet “Maisons à 1 euro”

La Sardaigne n’est pas surnommée Terre des Centenaires pour rien. On y trouve le triple de centenaires des Pays Occidentaux, elle possède un microclimat et un ADN étudié dans le monde entier. Ce record est en grande partie attribué à la nourriture locale et au bon vin.

Selon de récentes études, les vins typiques sardes, consommés habituellement par les habitants de l’île, contiennent des substances antioxydantes en plus grand pourcentage par rapport aux vins des autres régions.

Les fromages sardes contiennent une grande quantité de bactéries pro-biotiques, et les fruits aussi possèdent de fortes quantités de flavonoïdes et de polyphénols.

Les céréales sardes, en outre, sont dépourvues de mycotoxines présentes dans la majorité des céréales cultivées dans le monde, et responsables de nombreuses pathologies.

Une grande partie de la campagne sarde, proche des villages ayant adhérés au projet “Maisons à un euro”, a un taux de pollution nul et une très faible industrialisation, ce qui permet aux terrains de l’île ne pas être contaminés et de produire des aliments sains.

Ollolai:La première ville à avoir adhérer au projet “ Maisons à un euro”

case 1 euro sardegna

Ollolai est une petite commune d’environ 1 200 habitants et se trouve dans la province de Nuoro.Le maire, parmi les premiers à avoir adhérer au projet « Maisons à 1 euro », a montrer une forte volonté d’enrayer le problème du dépeuplement auquel est sujet cette ville.Grâce à ce projet, il s’est donné également pour objectif de donner un nouveau souffle à son centre historique.

Prendre une maison à Ollolai, signifie pouvoir profiter d’un patrimoine archéologique immense, composé d’environs 70 sites nuragiques et de nombreuses églises.En termes de culture traditionnelle, elle est très renommée et appréciée des touristes pour le traditionnel Palio degli Asinelli (course des ânes) et pour les festivités de carnaval très pittoresques.

Actuellement, dans cette petite ville, le projet « Maisons à un euro » a rencontré un vif succès : en effet, les logements déjà destinées aux nouveaux propriétaires sont nombreux.

Pas seulement à Ollolai:Les maisons à 1 Euro à Nulvi

Les maisons à 1 euro de Nulvi dans la province de Sassari sont également très convoitées.Dans cette petite ville se trouvent de nombreux témoignages de son passé nuragique et pré-nuragique : des nuraghes aux tombes des géants, jusqu’au puit sacré “Nuraghe Irru”, édifice de l’époque nuragique voué au culte de l’eau

La ville de Nulvi a bien accueilli le projet « Maisons à un euro » et grâce à sa position stratégique, a reçu un nombre important de demandes de la part des nouveaux aspirants, venus dans ce cas, de toute l’Europe.

Acheter une maison à 1 Euro: voici les restrictions

Contrairement à ce que l’on peut penser, le projet n’est pas exactement à coût zéro.L’idée d’acheter une maison et puis de l’oublier – dans le simple but d’ajouter une nouvelle conquête à son propre patrimoine immobilier – n’est en effet pas envisagée dans ce projet.

Pour mieux comprendre ce projet, il faut examiner attentivement les restrictions qui peuvent être contraignantes pour la réussite de celui-ci.

Personne, comme vous pouvez l’imaginer, ne vous offre une maison. A part cette valeur d’achat symbolique, il y a en effet des impératifs concrets auxquels l’acheteur ne peut se soustraire.

En voici 4 – piliers – concernant les restrictions et les obligations demandées à l’acquéreur.

  • Tous les travaux de reconstruction doivent être planifiés et terminés au plus tard 365 jours après l’acquisition du bien immobilier
  • Il faut tenir compte des frais de dossiers comme par exemple les frais de notaire, de cadastre ou de mutation du bien immobilier
  • Lancer les travaux au plus tard 2 mois après la livraison de tous les permis.
  • La municipalité demandera à l’acquéreur une petite caution de 5 000 € pour une durée de 3 ans. A expiration de cette période, celle-ci sera remboursée par la commune.

Conclusion

Comme nous l’avons vu dans les paragraphes précédents, le projet “Maisons à 1 euro” a suscité un grand intérêt en atteignant son objectif premier : le repeuplement des villages et des zones rencontrant un dépeuplement préoccupant.

Même si, comme c’est le cas en Sardaigne où le projet a pris son envol et où les résultats ne se sont pas fait attendre, nous devons admettre que certaines communes Italiennes ont connu des débuts difficiles au point de suspendre son développement.

Mis à part la bureaucratie, l’idée de “donner pour 1 euro ” des biens immobiliers est sans doute une formidable occasion pour tous ceux qui veulent opter pour une maison au milieu de la nature dans certains des endroits les plus beaux de cette Italie que tout le monde nous envie.

Dans l’attente regarder nos maisons à vendre en Sardaigne

img

insardinia.ch

<span class="meta-nav">←</span> Anciens articles

Retraite en Italie :Tax et impôts au 7% pour les retraités étrangers

Retraite en Italie :Tax et impôts au 7% pour les retraités étrangers les bénéficiaires de...

Continuer la lecture

Aller vivre à l’étranger, comment faire?

Pour une raison ou pour une autre, les Italiens se tournent vers les autres pays européens non...

Continuer la lecture

Insardinia: Acheter une maison en Sardaigne n’a jamais été si simple

Acheter votre maison en Sardaigne sans souci Qu’est ce que Insardinia ? Insardinia.ch...

Continuer la lecture